Redécouvrez les bienfaits de la pelouse !

Marcher pieds nus sur la pelouse... Admirer le vert vivifiant et régénérant… S’étendre sur le moelleux du gazon… Sentir la fraîcheur apaisante… Respirer à pleins poumons le parfum du gazon fraîchement coupé... Les Nouveaux Gazons vous offrent des sensations uniques. Mais ils font bien plus encore ! Ils participent à préserver votre environnement et votre bien-être physique et mental. Et en plus, ils sont très faciles à entretenir.

Fini les grosses corvées… Passez aux gazons écologiques !

Les gazons d’aujourd’hui sont plus performants, plus respectueux de l’environnement et beaucoup plus faciles à entretenir. Depuis des années, les chercheurs améliorent les plantes à gazon pour leur donner une meilleure densité et une meilleure résistance aux maladies.

Avec les nouveaux gazons, pratiquez une gestion écologique de votre pelouse :

  • Divisez par 2 les quantités de déchets de tonte en choisissant une variété de gazon à moindre vitesse de pousse.
  • Réduisez la fréquence des arrosages grâce à la résistance améliorée aux conditions sèches.
  • Profitez d’une plus grande pérennité de votre pelouse grâce à la résistance aux maladies.

Fini les nuisances sonores... Vivez au calme !

4 enfants en étoile sur le gazon

Votre pelouse absorbe les bruits et contribue ainsi à vous offrir une ambiance plus calme. La réflexion et la diffusion des sons, importantes sur de nombreuses surfaces dures et artificielles, sont fortement atténuées au contact des gazons, car l’onde sonore est absorbée par la surface poreuse des feuilles.

L’atténuation du bruit ambiant est importante : jusqu’à 7 décibels A, les riverains et passagers de voies de tramways engazonnées apprécient ! Une atténuation de 7 dB(A) représente un bruit perçu 5 fois moins important qu’en présence d’un revêtement en béton. Et pour comparer, le revêtement d’une autoroute est parfois rénové pour un objectif de gain de seulement 3 dB(A) (Source IFSTTAR).

Votre pelouse vous procure de nombreux plaisirs, elle est aussi une véritable bienfaitrice pour la planète !

Fini le trop plein de CO2... Profitez de plus d’oxygène !

Votre pelouse capte le CO2 et libère l’oxygène. Une pelouse de 230 m2 produit l’équivalent des besoins annuels en O2 d’une famille de 4 personnes.

Par le processus de photosynthèse et grâce à l’énergie solaire, les plantes ont en effet la capacité de transformer le carbone en produisant leur matière organique, et libèrent de l’oxygène !

Le carbone est capturé par la plante au niveau des feuilles vertes, puis il est séquestré dans le sol grâce au développement et à la décomposition du système racinaire. Un gazon bien entretenu capte 10 à 12 tonnes par hectare de CO2 par an dans ses feuilles et ses racines. A surface égale, il permet de bloquer dans le sol une quantité de CO2 deux fois plus importante qu’une forêt de feuillus de 120 ans, et autant qu’une plantation de conifères de 25 ans.

Fini la pollution...  Préservez la qualité de l’eau !

Votre pelouse contribue à préserver la qualité de l’eau. Elle permet à l’eau de s’infiltrer doucement dans le sol. Par la densité de son système racinaire, la pelouse joue le rôle de filtre naturel et constitue le lieu idéal de biodégradation dans le sol de la plupart des contaminants de l’environnement. La microfaune et les bactéries présentes dans le sol décomposent les produits chimiques en matériaux inoffensifs. Votre pelouse contribue ainsi à vous procurer une eau plus pure.

En France comme aux États-Unis, les pouvoirs publics soutiennent la mise en place de « bandes enherbées » constituées de plantes entrant dans la composition des gazons, pour limiter la pollution des eaux de surface et des nappes phréatiques par les engrais et les pesticides.

Fini les grosses chaleurs… Rafraîchissez l’atmosphère !

Votre pelouse a le pouvoir de rafraîchir l’atmosphère. Par une journée d’été ensoleillée, la surface de votre pelouse est de 6 à 9 °C plus fraîche que le béton ou l’asphalte…

En plein soleil, on observe en ville des élévations de température pouvant aller jusqu’à 5 à 7 °C par rapport aux zones rurales environnantes. Cette élévation de température est notamment due à l’abondance de surfaces sombres (goudrons, bétons) qui se réchauffent très rapidement.

Dans votre pelouse, chaque brin d’herbe joue le rôle d’un refroidisseur. Environ 50 % de la chaleur du soleil qui arrive sur votre pelouse peut être éliminée ainsi, puisque 1 m2 de pelouse libère, par évaporation et transpiration, 100 litres d’eau par an dans l’atmosphère !

Un gazon pour se reposer

Fini les poussières… Respirez un air plus pur !

S'allonger sur la pelouse

Votre pelouse dépoussière l’air. Grâce à sa surface irrégulière, l’air qui passe au-dessus et au travers des feuilles de gazon est freiné. Les particules transportées restent attachées aux feuilles de gazon, les plus lourdes tombent entre les brins d’herbe, l’air est ainsi dépoussiéré et plus sain.
En captant 3 à 6 fois plus de poussières que les sols nus, les pelouses aux abords des pistes d’atterrissage sur les aéroports permettent de prolonger la vie des moteurs d’avions !

Il faut savoir que l’air que nous respirons est fréquemment chargé en poussières contenant des toxines, des spores, des pollens porteurs de molécules allergènes, ainsi que de nombreux microbes et agents pathogènes.

^ Haut de page